Back to overview

Vos tarifs font-ils perdre de l'argent à votre hôtel ?

blog-rpg-1000x666px

Vos tarifs font-ils perdre de l'argent à votre hôtel ? Voici comment élaborer une stratégie tarifaire efficace pour votre établissement.  

RoomRaccoon et RoomPriceGenie ont pour objectif d'aider les hôtels indépendants, les chambres d'hôtes et les gîtes du monde entier. C'est pourquoi nous avons étudié l'un des facteurs les plus importants dans la gestion de votre établissement : votre politique tarifaire.  

RoomPriceGenie apprécie travailler main dans la main avec RoomRaccoon. Selon les mots du co-fondateur Marvin Speh : "RoomRaccoon est une solution tout-en-un incroyablement puissante pour les propriétaires de logements indépendants. Notre excellent partenariat nous permet déjà de faire profiter nos clients d'une tarification entièrement automatisée. Et aujourd'hui, dans le cadre d'une mission commune visant à offrir une tarification dynamique à tous, nous vous proposons notre nouveau service qui facilite encore plus la mise en place d'une tarification dynamique."

Ce partenariat permet d'offrir à nos clients un essai prolongé du nouveau service de RoomPriceGenie appelé GenieIntelligence, également connu sous le nom de "The Email". Vous retrouverez dans un email quotidien des recommandations de prix et autres données utiles pour gérer vos tarifs et nous serions ravis que vous l'essayiez.

Dans le cadre de cette alliance, RoomPriceGenie partagera avec nos clients quelques conseils pour une meilleure tarification. RoomPriceGenie a établi les tarifs de milliers d'hôtels et en a consulté un millier d'autres. Que feraient donc les équipes de RoomPriceGenie s'ils devaient fixer les tarifs de votre hôtel ? 

 

Étape 1 : Planifier l'année à venir 

La première étape pour fixer ses tarifs consiste à faire votre meilleure estimation des prix pour l'année à venir. Il s'agit généralement d'une combinaison de connaissance du marché mais aussi de chance, surtout dans les circonstances actuelles.  

Pour ce faire, vous pouvez d'abord examiner, sur une base saisonnière, les performances de votre hôtel au cours des années précédentes sur différents mois. Quel était votre tarif moyen et à quelle vitesse étiez-vous plein ? S'il ne vous restait plus de disponibilités rapidement, vous pouvez tester une augmentation de tarif cette année. Au contraire, si vous n'avez pas atteint vos objectifs, vous pouvez essayer de baisser sensiblement vos prix. 

Vous pouvez ensuite faire la même chose pour les jours de la semaine. Quel a été votre taux de remplissage le dimanche et quel ajustement souhaiteriez-vous apporter à votre tarif moyen du dimanche par rapport aux années précédentes ? Idem pour tous les autres jours de la semaine. Vous pouvez ainsi créer un cycle tarifaire hebdomadaire.  

Dans les circonstances actuelles, regarder en arrière n'est peut-être pas le meilleur indicateur. Vous pouvez alors regarder quels tarifs les autres hôtels pratiquent, en particulier ceux qui ont bonne réputation ou qui affichent complet une grande partie de l'année. L'outil de recherche Google Hotel Ads est excellent pour cela. Il suffit de cliquer sur un hôtel, puis sur le calendrier des dates pour consulter les tarifs. Vous pouvez observer leurs tendances pour vous aider à réfléchir sur vos propres tarifs. 

Enfin, pensez aux événements spéciaux pour lesquels vos prix devraient être plus élevés. Vous pouvez utiliser ici aussi les informations des autres hôtels, ainsi que vos propres connaissances sur les événements et les fêtes locales. 

Vous pouvez utiliser toutes ces prévisions pour créer un modèle pour le tarif standard de votre chambre la plus populaire, puis vous pouvez fixer le prix de toutes les autres chambres à partir de celui-ci avec différents suppléments.  

Tout ce processus peut être assisté par un logiciel de gestion des revenus, tel que celui proposé par RoomPriceGenie, mais une feuille de calcul Excel traditionnelle fera également l'affaire.   

 

Étape 2 : Gestion quotidienne des tarifs

Vous devez vérifier ce qui se passe au niveau de vos tarifs au moins une fois par semaine et de préférence tous les jours. Il y a deux choses importantes à observer.  

Que font vos concurrents ? C'est primordial en ces temps d'incertitude de la demande. Augmentent-ils ou baissent-ils les prix ? Si vous vous trouvez du mauvais côté, vous aurez soit un manque à gagner en vendant trop bon marché, soit un faible taux d'occupation en ne vendant pas vos chambres.  

En suivant les prix des hôtels les mieux gérés, vous vous assurez de ne pas manquer des dates spéciales, voire une tendance à la hausse des réservations pour toute la saison, comme nous l'avons vu dans de nombreux hôtels européens pendant l'été 2020. Plus vite vous repérez ces tendances, mieux ce sera. 

Il est également important de garder à l'esprit que vos clients potentiels ne regardent pas vos tarifs dans le vide - nombreux sont ceux qui comparent votre hôtel à d'autres options. Si vous ne connaissez pas vos concurrents, ils peuvent avoir une longueur d'avance sur vous. 

Quelles sont vos propres performances ? Vous devez toujours connaître votre pick-up et votre taux d'occupation pour deux raisons.  

La première est que cela peut signaler que la demande pour votre hôtel n'est pas celle à laquelle vous vous attendiez. En étant conscient de cela, vous êtes en mesure de modifier les tarifs plus tôt pour refléter l'évolution de la demande.  

La seconde est qu'en sachant combien de chambres il vous reste à vendre, vous pouvez modifier votre prix pour essayer de vendre ce nombre. Par exemple, s'il me reste 1 chambre à vendre pour les deux prochaines semaines, je peux demander 250€ et s'il m'en reste 40, je peux ne demander que 150€. 

En observant vos concurrents, les hôtels les mieux gérés et votre propre performance, vous pourrez maintenir vos tarifs à un niveau compétitif et aussi élevé que possible. 

Là encore, la technologie peut vous aider. En vous inscrivant à l'essai gratuit de l'e-mail GenieIntelligence, ou au système RoomPriceGenie complet, ces outils pourront s'occuper en grande partie de cette chasse aux chiffres pour vous.  

 

Étape 3 : Promotions, restrictions, etc. 

 L'étape suivante consiste à faire bon usage des restrictions et des promotions. Il existe de nombreuses possibilités, mais voici quelques exemples : 

  • Pour les jours où vous avez l'habitude de remplir votre établissement, vous pouvez envisager des restrictions de séjour minimum plutôt que d'augmenter les tarifs à un niveau très élevé.    
  • Lorsque votre chambre la moins chère n'est plus disponible mais que vous disposez d'un grand nombre de chambres de catégories supérieures, vous pouvez surclasser les personnes dans des chambres plus chères afin de mettre à disposition des chambres moins chères. Autrement, vous risquez de passer à côté de clients qui seraient prêts à réserver les chambres moins chères. 
  • Les nuits où vous facturez votre tarif minimum mais ne remplissez toujours pas, vous pouvez essayer d'augmenter votre commission sur les OTA pour ces nuits uniquement afin d'obtenir un meilleur classement dans la publication des annonces. 

RoomPriceGenie propose davantage de conseils dans son livre gratuit des 49 conseils pour petits hôtels.  

 

En résumé

Parvenir au tarif juste est important, et lorsqu'il est décomposé en plusieurs parties, il est à la fois atteignable et extrêmement précieux. Prenez le temps de bien faire les choses et vous serez récompensé. N'oubliez pas de vous inscrire  l'essai gratuit prolongé que RoomPriceGenie offre à tous les utilisateurs de RoomRaccoon afin de recevoir leur nouvel e-mail de tarification GenieIntelligence.